Language:
English
La prévention des TMS par l’ergonomie

La prévention des TMS par l’ergonomie

La prévention des TMS par l’ergonomie

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont à l’origine de bon nombre de maladies professionnelles et d’accidents de travail, tous secteurs d’activité confondus. Afin de prévenir et limiter l’apparition de ces troubles, il est indispensable de mettre en place une stratégie durable et efficace qui passe par l’ergonomie.

Si les Troubles Musculo-Squelettiques ou TMS sont l’une des principales causes d’accidents et de maladies au travail, une bonne ergonomie joue un rôle prépondérant dans leurs apparitions. Focus sur les différentes solutions ergonomiques pour la prévention des TMS dans le milieu du travail.

Les TMS, de quoi s’agit-il ?

Les TMS ou Troubles Musculo-squelettiques désignent des lésions touchant principalement les structures autour des articulations et de la colonne vertébrale : tendons, nerfs, muscles, ligaments, cartilage... En règle générale, les TMS se caractérisent par une gêne accompagnée de douleurs modérées à intenses qui peuvent induire un handicap. Ils sont le plus souvent localisés au niveau du bas du dos (lombalgie, sciatique...), du cou (cervicalgie), des poignets (syndrome du canal carpien), des épaules (syndrome de la coiffe des rotateurs, capsulite...), et des coudes (épicondylite). Bien que moins fréquents, les TMS peuvent également survenir au niveau des genoux (hygroma du genou, gonalgie) et des chevilles (entorse).

Les troubles musculo-squelettiques s’installent généralement de manière progressive. S’ils peuvent être liés à des facteurs individuels extra-professionnels (âge, sexe, maladies...), les TMS sont le plus souvent dus à l’activité professionnelle. Le développement des TMS est favorisé par des facteurs biomécaniques (sollicitation excessive et répétitive des membres, postures contraignantes, position statique ou sédentarité, vibrations et chocs mécaniques...), des facteurs environnementaux (éclairage déficient, volume sonore important, températures et conditions climatiques...), des facteurs organisationnels (rythme de travail trop soutenu, horaires décalés, temps de récupération insuffisant...), mais également des facteurs psychosociaux (tension engendrée par les délais à respecter, ambiance de travail néfaste, insatisfaction d’un travail monotone...). Il est à noter que les TMS sont reconnus en tant que maladie professionnelle dans le régime Général.

Quel rôle joue l’ergonomie dans la prévention des TMS ?

Dans tous les secteurs d’activité confondus, l’ergonomie consiste en l’adaptation du travail à l’individu. Le principal objectif de l’ergonomie sera donc d’adapter le travail à l’homme en tenant compte de ses capacités physiques, tout en mettant en place des méthodes, une organisation et un environnement de travail adaptés.

La mise en place d’une bonne ergonomie au travail permettra à la fois à toutes entreprises de gagner en productivité, tout en assurant le confort, la santé et la sécurité de leurs salariés. Ces derniers contribueront également à la performance économique de l’entreprise dans la mesure où le taux d’absentéisme engendré par les maladies professionnelles et accidents de travail liés aux TMS se verra réduit grâce à une bonne ergonomie.

Quelles sont les actions de prévention ergonomique des TMS?

Dans le cadre de la prévention des TMS qui ont une incidence sur la santé des travailleurs, et donc sur l’entreprise, la mise en place d’une stratégie de prévention durable et efficace est de mise. La prévention des TMS par l’ergonomie passent par une identification au préalable des différents facteurs de risques au sein de l’entité. Cela fait, l’entreprise sera en mesure d’adapter les différentes actions suivantes à leurs situations :

  • Une organisation du travail (alterner et/ou étendre les tâches, gérer le rythme du travail, varier les positions, instaurer des pauses suffisantes...)
  • L’adaptation de l’espace et du poste de travail (aménager un plan de travail adéquat, faciliter l’accès au poste de travail, égaliser les sols, modifier les éclairages...)
  • Un investissement dans des équipements et matériels visant à réduire les distances d’atteinte (marche-pied, échelle, crochets...)
  • La mise à disposition d’outils ou de machines pour faciliter la manipulation et le déplacement des objets ou des charges (monte-charges, chariots élévateurs, palan...)
  • Adapter les machines et les outils (mécaniser les machines, maintenir les appareils par un support ou manipulateur...)

Dans les secteurs industriels et tertiaires en particulier qui nécessitent une manutention manuelle de charges, la prévention des TMS par l’ergonomie consistera avant tout en l’adaptation du poste de travail en fonction des caractéristiques morphologiques des employés et des tâches à effectuer. Pour ce faire, il est essentiel de s’équiper de postes de travail ergonomiques, réglables en hauteur et surtout modulables. Investir dans des équipements et autres matériels maniables et légers qui répondent aux spécificités de chaque poste, des activités et de l’environnement de travail (chariots, dessertes d’atelier, caillebotis de sécurité en bois...).

Stock & Roll, une solution ergonomique pour la prévention des TMS

A l’exemple d’un atelier spécialisé en impression numérique, la manipulation et le transport de bobines de papier, de rouleaux de bâche ou de films adhésifs de son point de stockage à la machine nécessite la répétition de nombreux mouvements au cours d’une journée de travail. A cela s’ajoute le poids de la charge ou encore un sol inégal qui peuvent influer sur l’équilibre corporel au moment de la manutention. Ces facteurs présentent des risques d’accidents et de TMS pour les salariés.

Conscient de ces risques, Stock & Roll propose une solution ergonomique pour tous les métiers amenés à manipuler des bobines lourdes et notamment pour les ateliers d’impression numérique grand format, les professionnels des arts graphiques, les services décoration, les enseignistes.... Il s’agit plus précisément de chariots roulants conçus pour faciliter le stockage et le transport de bobines grand format. Avec les produits Stock & Roll, vos bobines de film adhésif ou vos rouleaux de bâche peuvent être déplacés aisément sur tout type de sol grâce à des roues hautes performances. Les bobines sont facilement manipulables grâce à son système breveté de maintien des bobines. Elles restent propres, et ne subissent plus de chutes accidentelles. Enfin, les produits Stock & Roll disposent d’un emplacement dédié pour les étiquettes permettant une identification rapide de vos rouleaux. Propreté, mobilité et sécurité sont donc les maître-mots des chariots ergonomiques Stock & Roll.

Vos question et réponses sur la prévention des TMS par l’ergonomie

Quelles sont les principales causes des TMS ?

Les facteurs de risque de TMS sont multiples. Des postures contraignantes, des gestes fréquents ou répétitifs sollicitant les mêmes muscles et articulations, la manutention ou le déplacement de lourdes charges, un position trop statique, un environnement et/ou un poste de travail mal adapté, une exposition trop longue à des vibrations, ou encore l’absence de pauses régulières et le manque de temps de récupération sont autant de sources de troubles musculo-squelettiques.

Comment reconnaître un TMS ?

Les symptômes d’un TMS évoluent en plusieurs stades. La première phase se caractérise par une gêne fonctionnelle au moment de l’activité, et qui disparaît au repos. Durant la phase intermédiaire, les douleurs et la gêne occasionnée commencent à réduire la capacité de travail. Au stade de pathologie avérée apparaissent les symptômes les plus spécifiques comme la raideur articulaire, des rougeurs, des gonflements et autres signes d’inflammation qui conduisent à une incapacité à réaliser le travail.

Quelles sont les solutions pour les TMS ?

La prévention est la meilleure solution pour les TMS. Pour cela, un investissement dans des matériels et des équipements ergonomiques est à envisager. Cela permettra de réduire la pénibilité du travail tout en gagnant en temps de productivité. Il est aussi indispensable d’aménager un environnement et un poste de travail adapté pour que les salariés travaillent en toute sécurité. Des formations peuvent également être dispensés pour sensibiliser les salariés sur les facteurs de risques de TMS, et les aider à les réduire et/ou les éviter.

Leave a comment